Wine data au Concours Mondial de Bruxelles : une vraie révolution dans la dégustation

A Cosenza (Italie), du 19 au 22 mai, à l’occasion de la 29e édition du Concours Mondial de Bruxelles (avec qui je collabore), les dégustateurs exprimeront leur impression sur chaque vin avec des commentaires de dégustation. Une intelligence artificielle analysera ensuite ces données. C’est la première fois qu’un concours de cette ampleur utilise une telle technologie.

Un vrai + pour les dégustateurs…et pour les domaines qui présentent leur vin.

Le Concours Mondial de Bruxelles fait évoluer sa méthode de dégustation vers une méthode plus complète et plus proche des habitudes de ses dégustateurs. En plus de la grille de notation habituelle permettant l’attribution d’un score sur 100, chaque dégustateur devra ajouter des commentaires afin d'exprimer au mieux son ressenti sur le vin dégusté. Les dégustateurs auront à leur disposition un clavier qui leur permettra d’écrire leurs commentaires pendant la dégustation, comme ils le feraient sur leur carnet de dégustation personnel.

Ces notes de dégustation seront analysées par une Intelligence Artificielle spécialement conçue pour la compréhension et l’analyse de texte œnologique. Elles viendront compléter le score sur 100 dans l’évaluation du vin, et apporter des informations « qualitatives » sur la perception des vins.


Quel objectif ?

À travers cette évolution, le Concours Mondial de Bruxelles souhaite rester à la pointe des innovations, apporter des réponses concrètes aux producteurs qui recevront pour l'ensemble des vins présentés, médaillés ou pas, des informations sur la façon dont leur vin a été perçu et, au final, renforcer le gage de sérieux et de qualité que les consommateurs recherchent lorsqu’ils achètent une bouteille portant une médaille du Concours Mondial de Bruxelles.


Comment ça se passe pendant la dégustation ?

Dans le cadre du dernier Concours Mondial du Sauvignon, au Portugal (les résultats c’est par ici), j’ai eu la chance de pouvoir tester le système et très sincèrement c’est impressionnant. Au-delà de la technique, le fait de commenter les vins renforce, dans mon cas, la concentration et le sérieux de la dégustation, du début à la fin, et permet une réelle adéquation entre les mots que l’on écrit sur le vin et la note finale qui permet de décerner des médailles.

L’intelligence Artificielle pour traiter et synthétiser ces données

C’est une start-up, Winespace, à l’origine d’une Intelligence Artificielle capable d’analyser finement les commentaires œnologiques, qui est en en charge du traitement des données à l’issue du concours.

Cette technologie, née de la rencontre entre des spécialistes du vin et des chercheurs en Intelligence artificielle de l’INRIA, utilise les dernières innovations en matière de Traitement Automatique de la langue pour décrypter, avec précision, les commentaires et interpréter leurs significations. L’algorithme est capable de traiter de très nombreuses langues, ce qui permet à la majorité des dégustateurs de s’exprimer dans leur langue maternelle et/ou d’usage.


Dès cette année, les producteurs recevront, pour chaque cuvée inscrite aux concours, une synthèse de la dégustation de leur vin résumant les avis des membres du jury.

A l'occasion de la publication des résultats, je reviendrais vous présenter quelques exemples de cette innovation.

10 vues0 commentaire